antisarkozy

3 mai, 2007

à vous de voter…

Classé sous Mobilisations et Témoignages,Non classé — antisarkozy @ 18:52

voterez-vous pour Nicolas Sarkozy?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

combatterez-vous Nicolas Sarkozy?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Si oui dans la rue ou dans les urnes?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Trouvez-vous le résultat de ces sondages crédible?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

debout les gars réveillez-vous, il va falloir en mettre un coup

Classé sous Mobilisations et Témoignages — antisarkozy @ 18:45

République endormie

 

une trajectoire dans l’ombre : Pál Sárközy de Nagybocsa

Classé sous qui est Nicolas Sarkozy? — antisarkozy @ 18:04

Si l’on ne peut pas tenir pour responsables les enfants de ce qu’ont accomplis leurs parents, pour autant, il reste incontestable que par acquisition il y a des déterminismes familiaux dont il sera donné à chacun de deviner les conséquences biographiques.    

Sarkozy lui-même a régulièrement affirmé que son patronyme a plutôt constitué un obstacle qu’un avantage durant toute sa carrière. Le fils d’immigré qui a intégré les cénacles politiques hexagonaux sous le nom de Nicolas Sarkozy il y a trente ans, dirige désormais le ministère de l’Intérieur, un poste qu’il occupe depuis 2002. Le candidat UMP a d’ailleurs maintes fois répété que ce sont les humiliations qu’il a subies lorsqu’il était enfant qui ont fait de lui ce qu’il est devenu. (Tiens dont comme le petit Dolphi de Buzzati)

Aristocrate hongrois, son père, Pál Sárközy Nagy-Bócsay, devient un immigré en 1944 lorsque l’Armée Rouge franchit les frontières magyares et que la propriété familiale, un château situé à Alattyan [à une centaine de kilomètres de Budapest], est confisquée par les autorités. Après plusieurs haltes en Autriche et en Allemagne, Pál Sárközy rejoint la Légion Etrangère. Lorsqu’il apprend qu’en tant que légionnaire, il devra se rendre en Indochine, alors ravagée par la guerre coloniale, au lieu d’un Maghreb de carte postale, il rompt son contrat de 5 ans et se retrouve rapidement en retraite. (Curieuse idée de faire des haltes dans les pays de l’Axe, après-guerre, ce devait être pour intégrer la légion étrangère à Baden-Baden, ce corps d’armée qui permet aux droits communs d’échapper à la Jusitice)

Il rencontre alors Andrée Mallah, la fille d’un médecin grec de confession juive, qu’il épouse rapidement. Le couple s’installe à Paris. C’est sur les conseils de son beau-père qui le convainc de demander la nationalité française, que Pál Sárközy devient ‘Paul Sarközy de Nagy-Bocsa’.

Son second fils, Nicolas, nait Français et catholique en 1955. Mais il ne connaitra jamais son père : Paul Sarkozy abandonne son épouse et ses trois enfants pour s’envoler vers les Etats-Unis où il se remariera deux fois. Nicolas Sarkozy, qui vit sous le toit maternel jusqu’à ses trente ans, est élevé par son grand-père grec. Benoît Mallah, un catholique converti à la rhétorique gaulliste, tient son petit-fils à l’écart des traditions juives et lui transmet sa conscience politique.

Mais la raison pour laquelle Nicolas Sarkozy ne parle pas le hongrois n’est pas parce que son père a déserté le foyer familial. C’est parce que Paul Sarkozy lui-même n’a ainsi jamais souhaité que sa progéniture apprenne sa langue maternelle, « mineure et inutile », au vu de la place « isolée » de la Hongrie dans le monde contemporain. Il est clair que cet exilé avait abandonné sa vision idéalisée et romantique des grands évènements de l’histoire hongroise, pour ne conserver que de viscéraux sentiments anti-communistes. (En droit parfois un faisceau de présomptions fait preuve)

sa collusion avec l’extrême droite

antisarkozY parce qu’antifasciste

Nazi du rang des guerres* comme disait Brel

*voir article l’étrange passé de Paul Nagy-Bocsa

sarko1984.jpg

ses accointances avec l’extrême droite

Classé sous qui est Nicolas Sarkozy? — antisarkozy @ 17:24

imitateur.jpg

Nicolas Sarkozy choisi ses conseillers parmi les anciens membres d’ »Occident » groupuscule d’extrême droite et ses préfaciers parmi les néo-fascistes. Voilà peut être pourquoi il n’a pas seulement rallié l’éléctorat du Front National, mais rallié ses thèses, comme le claironne Marine Le Pen: « il nous a offert une victoire idéologique! ».

Le p'tit Nicolas et ses amis

 

Fini pour préambule

 sarkokeuf.jpg

2 mai, 2007

Bonjour tout le monde !

Classé sous Non classé — antisarkozy @ 18:06

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

1234

Rassemblement des français |
Les lumières en héritage |
L'Afrique de toutes nos forces |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | politique et droit
| segoousarko
| LE JOURNAL DU PEUPLE